3 Mars 2016

DIFFICULTES DE COMMUNICATION DE CE COTE COMME DE L'AUTRE.

 

Lorsque dans une communication comme celle ci-dessous, j'ai du mal à récolter des infos, je cherche à savoir si déjà, de son vivant,

le défunt n'avait pas du mal à communiquer. Ca ne rate jamais, on me confirme que le dialogue n'était le fort de la personne.

 

 

"Bonjour Stanislas, savez-vous de la part de qui je vous contacte ?"

 

"MA FEMME."

 

"Sylvie a rencontré un homme, elle souhaiterait savoir si c'est vous qui lui avez mis sur son chemin ?"

 

"NON CE N EST PAS MOI."

 

"Sylvie dit vous voir, tous les jours mais vous ne lui parlez pas. Elle souhaiterait savoir, si vous attendez quelque chose d'elle ?"

 

"MA CHERIE"

 

"Avez-vous un message pour votre fille ou votre femme ?"

 

MES CHERIES JE VOUS AIME."

 

"Stanislas, votre femme souhaiterait savoir pourquoi (de l'autre côté), on laisse souffrir sa mère, en fin de vie ?"

 

"JE NE SAIS PAS POURQUOI ON LA LAISSE SOUFFRIR."

 

"Stanislas, je vous invite à continuer votre évolution dans l'amour et la lumière divine."

 

"MERCI"

 

Voila, Malgré le peu de renseignements que nous aurons eu, sa femme a tout de même été heureuse car c'était la seconde fois

que je le contactais et malgré ce que l'on pourrait croire, la conversation a été plus enrichissante que la première.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Wix Facebook page