13 Avril 2020

LIBRE ANTENNE ! / 134

NOSTRADAMUS

Aujourd'hui, par le biais de mon amie Médium Nabilla, un message de Nostradamus...

Je suis celui que l’on nommait Nostradamus.

 

Je souhaite te dire quelque chose, ce que tu souhaites savoir depuis ton plus jeune âge Nabilla : la forme de mes quatrains.

 

J’ai dû faire cela afin de me protéger, faire en sorte que tous ces messages soient sous forme allégorique. En ces temps de mon existence sur Terre cela relevait de la sorcellerie. Si les réponses que l’ont donnait à l’Homme lui convenaient c’était tant mieux, si on leur donnait celles qui ne leur convenaient pas alors on pouvait dire souvent et très souvent adieu à la vie.

 

Un message à ceux qui voudront comprendre et entendre, ma chère sœur Nabilla, dans mon cœur depuis l’éternité, ma chère, celle qui fût à mes côtés ; cela te semble étrange mais tu n’as pas été uniquement femme mais homme également ; réfléchi, tu connais la réponse.

 

 

Les temps sont venus pour que vous les Hommes preniez conscience que la médiumnité n’est pas une sinécure.

 

La médiumnité telle que vous la connaissez aujourd’hui s’étend de plus en plus ; de plus en plus vous prenez conscience des bienfaits de cette « science parallèle » : guérisseurs, voyants.

 

Je vous dis bien qu’en mon temps, que si cela n’était pas ou peu répandu c’est parce que les Hommes posaient leurs questions à Dieu et que si un simple être humain venait à les soulager cela aurait été blasphème car seul Dieu Notre Père pouvait accomplir des « miracles » mais Dieu donne l’énergie aux médiums, elle passe par lui à l’aide de nos frères afin de soulager les maux.

 

Tout ce que je puis me souvenir est que j’ai voué ma vie à la parole de Dieu, mes prédictions se sont étendues au-delà du temps et des siècles.

 

Aujourd’hui encore, les Hommes de votre siècle essaient toujours de décoder mes prédictions.

 

J’ai fais des prédictions éloignées dans le temps, des flashs lors de ma vie terrestre me venaient à l’esprit sans que je comprenne parfois moi-même la signification ; imaginez bien le contexte de mon époque où le cheval était le seul moyen de locomotion des vivants ; voir un avion en flash est tout à fait surprenant ; les flashs, ces images  me venaient en quelques secondes, des guerres, des incendies, des morts à foison ; voilà ce qui se passe aujourd’hui.

 

Si encore un médium allait voir un dirigeant en lui expliquant que seul l’amour peut sauver votre Terre, que ferait-il ? Il n’en ferait rien.

 

Nos frères médiums aident la plupart, mettent en leurs cœurs l’amour de Notre Père mais pensez-vous que tout cela rimerait à quoi que se soit avec un dirigeant ne cherchant que gloire et fortune, nom posthume dès leur disparition.

 

Enfin, que voulez-vous, depuis que l’Homme est Homme le monde fonctionne ainsi ; ce n’est pas moi, depuis le monde céleste qui pourrait y faire quelque chose.

 

Simplement une chose mes enfants, depuis votre monde terrestre vous avez tous les outils nécessaires pour répandre les communications des frères médiums alors faites-le sans vous poser de question ; celui qui vous prendrai pour un déséquilibré aura peu de poids face à celui qui entendra la parole divine.

 

Moi, Nostradamus, en mon « nom de scène », vers vous en ce jour, ce jour où je donne ma parole à ma sœur Nabilla, qui ne pensait pas non plus qu’un jour je communiquerai.

 

La « donne » est si incompréhensible quelques fois ; la médiumnité doit être prise au sérieux.

 

La frivolité de votre science a de bons comme de très mauvais côtés ; la science peut aider  mais tuer parfois, comme ce virus créé par l’Homme et répandu malgré sa volonté, ces laboratoires se croyant tout puissant au gré des injonctions de se protéger des éventuels méfaits.

 

Voilà tout chers enfants terriens, je vous souhaite de trouver la lumière en vos cœurs.

 

Nostradamus près de toi ma douce et belle Nabilla ; je t’aime plus que tout.

  • Wix Facebook page