22 Novembre 2019

 

LIBRE ANTENNE ! / 123

BRUNO GRÖNING

Suite de mes conversations avec Monsieur Bruno Gröning.

Depuis que j'ai fais la connaissance de Bruno Gröning, nous avons beaucoup discuté mais nous avons également fait des essais d'incorporations, ainsi que des mises au point, jusqu'à hier soir, première incorporation. Cela s'est produit de la façon suivante : Je me suis assis dans mon canapé et je me suis laissé aller. Cela n'a pas duré longtemps avant que je ne ressente les premières manifestations de l'incorporation. des fourmillements dans les mains comme si j'étais traversé par un faible courant électrique. Puis je ressenti tout au long de mon corps comme une "ébullition" interne comme lorsque le magma fait des bulles sur la surface d'un volcan en éruption. Enfin, ma tête qui était baissée jusque là, s'est mise tout doucement à se relever toute seule. Relevée  au point qu'elle s'est retrouvée complètement penchée en arrière, retenue heureusement par la dossier de mon canapé, sinon je pense qu'elle aurait pu aller encore plus loin. Le fait que ma tête se retrouvait soudainement en arrière m'empêchait donc de bien respirer. Je précise que je n'avais plus aucuns contrôles sur mon corps mais je restais tout de même conscient de ce qu'il se passait. Lorsque le travail fut terminé, je pus remettre ma tête dans le bon sens. j'ouvris les yeux mais je restais tout de même bloqué sans pouvoir bouger la moindre partie de mon corps durant sept minutes. Après tout ce temps, mes doigts commencèrent à bouger et le reste de mon corps suivi. Je restais groggy durant encore quelques minutes comme si je sortais d'un sommeil profond et que je ne savais plus où je me trouvais.  

Ci-dessous, une conversation de préparation à l'incorporation et l'analyse de la première incorporation.

Le 17 Novembre

Mon Patrick, nous commencerons à nous réunir dès mardi prochain, après tes travaux Médiumniques.

 

Notre réunion doit se faire le soir pour mieux pénétrer ton corps céleste et terrestre et lorsque tout le monde s’endort.

Plus tu es au « point mort » et plus je peux te mettre de la puissance d’Amour de notre Père Éternel au creux de ton cœur céleste

ainsi que de ton corps céleste et terrestre.  

Je suis en ce moment même au creux de ton cœur céleste, le ressens-tu mon ami Patrick ?

 

Oh que Oui, j’ai des sensations de vertiges ainsi que des légers fourmillements dans mon corps comme de l’électricité qui passerait en moi.

 

Cette image d’électricité est bonne car justement ce sont les ondes électriques que je mets en ton cœur céleste pour m’accrocher en ton corps céleste et terrestre.

 

Nous allons devenir inséparable. Tantôt ami et parfois ennemi mais toujours pour le bonheur des gens dans la douleur physique et morale.

 

Je ne te laisserais jamais, tu m’entends bien, jamais franchir le cap de la souffrance et de la mort, tout seul.

 

Nous travaillerons ensemble. Je ne te demanderais pas de franchir ce cap tout seul car cela peut s’avérer dangereux pour ton esprit,

alors je me mettrais toujours entre eux et mon ami Patrick, pour les soigner et parfois me tromper car je peux aussi faire des erreurs

mais constamment proche des malades et des pauvres de corps terrestre ainsi que d’esprits.

 

Nous partons ensemble sur le chemin de la réussite morale et physique mon Patrick, mon ami et mon nouveau frère céleste.

 

Je t’aime très fort.

Le 21 Novembre

Nous avons pénétré ton cœur céleste ainsi que ton corps céleste et terrestre.

 

Lorsque je parle de NOUS, je veux penser à ton Père Éternel ainsi que moi-même et lorsque je te parle que nous avons pénétré ton cœur céleste, il s’agit d’être entré en ta spiritualité pour pouvoir donner son Amour aux personnes dans la douleur physique et morale.

Ton corps nous l’avons rendu froid comme la glace jusqu’à la rupture d’anévrisme et nous l’avons rendu glacé comme au plus profond

des océans.

Puis je pensais pouvoir entrer en ton cœur céleste pour associer le pouvoir de notre Père Éternel avec le mien mais, ton cœur céleste

n’était pas encore prêt pour ce genre d’association.

 

Alors, je suis simplement resté seul à l’intérieur de celui-ci.

 

J’ai gravi marches après marches pour aller en avant au plus profond de ton corps céleste et terrestre.

 

Puis, c’est à ce moment-là que nous avons ordonné aux forces bénéfiques de te secouer de bas en haut. De haut en bas et c’est seulement lorsque tout ceci s’est mis en phase d’adoration que le temps de refermer la porte est arrivé.

 

Alors, progressivement, nous avons lâché prise.  Petit à petit, ton cœur céleste est revenu en lui et ton corps céleste et terrestre s’est retrouvé en phase avec lui-même.

 

C’est vraiment ainsi que cela s’est déroulé.

 

Voilà, tu sais vraiment comment tout cela s’est déroulé.

 

Crois-en nous comme nous croyons et espérons en ton cœur céleste et ton corps céleste et terrestre.

 

Je t’aime mon Patoche. Puis-je t’appeler comme ceci ? (Ma femme et mes amis m’appelant ainsi, je lui dis donc que j'accepte.)

 

Grand bien. Alors ce sera désormais ainsi que je t’appellerais, mon vieux Patoche. (Bruno me fait un clin d’œil)

 

Je t’aime. Va, repose ton corps terrestre car tu vas encore en avoir grand besoin, mon vieux Patoche.

 

Je t’aime vraiment et exagérément fort.

 

Viens-tu de ressentir cet amour de notre Père Éternel que je viens de te lancer en ton cœur céleste ? (Bruno vient de m'envoyer cela en moi.)

 

Alors, va et repose-le ton corps céleste et terrestre.

 

A très bientôt, mon Patoche.

 

Bruno Gröning, ton ami et frère céleste et terrestre.

 

Je t’aime pour toujours.

  • Wix Facebook page