27 Avril 2020

NATANAËL

Continuons d'explorer les contacts reçus par mon amie Médium, Nabilla, d'Êtres de Lumière venant d'autres horizons...

Je suis l’archange Natanael pour toi en ce jour pour te parler de cette question qui interroge beaucoup les Hommes en ce moment,

ce virus, cette maladie en vous qui grandit, qui s’accroit de jour en jour.

Le virus, que veut-il ? Pourquoi est-il là ? Quand allez-vous vous sortir de ce mauvais pas ?

Je veux vous dire que rien n’est impossible, que rien n’empêchera le bien de régner sur votre Terre si vous le décidez.

Le mental vous freine ; La connexion à Votre Père vous fait avancer.

Il devait bien se passer cela pour que vous compreniez l’importance de l’unité, de la connexion au monde, des beautés chassées

et oubliées.

En cette année difficile pour vous, vous ouvrez vos cœurs, vos pensées sont amour mais peurs également car tout ce qui arrive

vous décontenance.

Ne soyez pas inquiets, ce virus sera chose oubliée dans quelques mois ; il sera présent certes mais ne tuera plus comme cela est le cas en ce moment ; il vous faudra vous protéger, changer vos habitudes mais vous y arriverez ; vous êtes forts et courageux.

Je vous demande de prier avec vos cœurs ; nul besoin d’édifice religieux pour prier l’amour que vous avez pour Notre Père ; si tel était

le cas il y a des temps très reculés, aujourd’hui essayez de prier différemment avec l’amour présent en vos cœurs ; une communion d’amour avec l’univers.

Ensemble nous avancerons.

Je suis ici avec vous à cette lecture.

Vous avez donné des noms, anges, archanges mais vous êtes loin de savoir que nous sommes aussi nombreux qu’il y a d’étoiles

dans votre galaxie.

Un « tuteur » pour chaque âme esseulée, un « tuteur » pour chaque âme s’élevant dans l’amour.

Nous sommes heureux de travailler à vous montrer l’amour même si cette tache nous facilite un peu le travail car sur votre Terre

les Êtres de Lumière sont présents, incarnés pour vous y aider.

Le véritable sens de tout cela est qu’il vous faudra bien un jour vous connecter davantage à l’univers pour en retirer les bienfaits.

Les énergies sont bien présentes.

Fermez les yeux, déposez votre intention d’amour, de bienveillance, à ce que vos interrogations ne soient plus.

Ces interrogations n’ont pas de sens.

Vibrez et vibrez plus haut.

Nous sommes près de vous, ne vous délaissons en aucun cas, nous vous aimons, nous sommes là pour vous, pour chaque être humain.

Vous n’êtes pas seuls, ne doutez plus, parlez-nous et nous vous répondrons, non par des mots et des sons mais par des vibrations d’amour.

Sachez reconnaitre vos intuitions. Lorsque vous vous demandez : « dois-je aller à droite ou à gauche » et que vous prenez une décision, nous vous répondons ; sachez écouter votre premier choix, c’est ce que nous vous insufflons pour vous aider.

Demandez l’amour pur, nous vous le donnerons.

Demandez les « fioritures » sans avoir nul besoin, nous ne serons pas là.

La vie en soi n’a pas besoin de superflu, pas besoin de luxe ou de luxure, pas besoin d’or, de pierres précieuses, juste le besoin essentiel, la beauté de la vie, le besoin de connexion à la nature, à l’essentiel comme cela était le cas il y a fort longtemps mais que vous avez oublié.

Je suis là pour vous rassurer, vous aider à y voir plus clair.

La vie est douce et belle.

Prenez ce que l’on vous offre « à pleines dents ».

Le matérialisme ne vous aidera pas ; cela est devenu une « mode honteuse » chez vous ; posséder pour montrer sa richesse

est superflu, dont vous n’avez nul besoin, ces signes extérieurs de richesses sont le mauvais chemin.

Vivre et bien c’est formidable, posséder sans avoir eu besoin d’avancer dans l’amour n’est rien.

Celui qui possède devrait remercier Dieu d’avoir exaucé ces vœux mais justement, peu le font, ils ont oublié que rien n’est hasard.

« La roue tourne » mes enfants.

Ainsi le monde est fait de justice et d’injustice.

Ne blâmez pas votre prochain pour ses mauvais choix, laissez-le faire ses propres expériences, Notre Père  s’occupe du reste

avec équité, croyez-moi.

Votre seul travail est de vivre pleinement votre vie , de penser à toute la souffrance et les souffrances (image des guerres dans

mon esprit et génocides) qui ont privé ce monde partiellement de ses beautés et bontés humaines.

Je vous aime, nous vous aimons tous ici bas.

Restez près de nous avec l’amour en vos cœurs.

 

Voici Nabilla pour les Hommes, que ce message soit un des premiers, la suite viendra tôt ou tard dans l’ouvrage qui sera écrit avec le pur sentiment d’amour.

Je te demande de laisser cette communication dans son intégralité, ainsi que ces dernières phrases.

Je t’aime ma sœur, je suis heureux d’être près de toi.

  • Wix Facebook page