29 Août 2019

LIBRE ANTENNE ! / 112

MATHILDE PARAVEV

Aujourd'hui, c'est une femme Russe qui vient honorer la mémoire de son mari.

Le 29 Août 2019

"Je m’appelle Mathilde Paravev.

Je ne m’étais pas encore exprimée pour de nombreuses raisons mais pourtant, j’en avais réellement le besoin car mon cœur à saigné le jour où mon époux Vasiliev Paravev est mort.

Depuis, je m’en suis toujours voulu et prendre la parole aujourd’hui est pour mon Âme une grande récompense et un parcours que

je ne pouvais à ce jour terminer sans jamais avoir pu le remercier de m’avoir tant donné comme mari et comme père de mes enfants.

Je ne le remercierais jamais assez et c’est pourtant ce que l’on voudrait faire car ici avec son père et sa mère, nous ne lui souhaitons pas

de retourner auprès des êtres humains si vils et perfides.

Ils ont tué mon époux et ils lui ont asperger d’essence pour mettre le feu à son corps terrestre.

Aujourd’hui, son cœur céleste ne peut plus en vouloir aux horribles choses qui lui sont arrivées mais cela étant, on ne peut oublier cet affreux cauchemar que l’on a fait subir à mon époux.

Je n’en veux plus à ces personnes mais son corps céleste et terrestre n’aura pas de repos tant que ces brutes ne seront pas punies.

Ce n’est pas grand-chose que de mettre ces hommes en prison, oui mais voilà, ces gens sont intouchables et visiblement tellement perfides que l’on préfère les ignorer plutôt que de vouloir essayer de les capturer et de les mettre en prison.

Les prisons russes ne sont vraiment plus ce qu’elles étaient et ce sont les morts que l’on préfère savoir loin de nous et non les assassins.

Je ne comprends vraiment plus ce monde de mauvais choix.

Je ne prends aucuns plaisirs à dire tout cela mais je me sens un peu obligée pour le respect du corps de mon mari.

Voilà, je ne voudrais pas accaparer votre temps Monsieur Patrick Dorian mais je me devais de vous mettre en garde contre votre société actuelle.

Je ne reviendrais plus jamais vous enquiquiner avec mon histoire et à tout le monde sur cette belle et pauvre vieille terre, je vous dis 

au revoir et à très vite, de l’autre côté de l’univers.

Là où le soleil brille toute la journée.

Là où, notre vie est belle et paisible.

Là où tout va pour le mieux.

Au revoir et encore merci Monsieur Patrick Dorian, de m’avoir permis de prendre la parole pour la mémoire de mon époux Vasiliev Paravev."

  • Wix Facebook page