4 Août 2020

LIBRE ANTENNE ! / 153

STEPHEN HAWKING

Un contact reçu par mon amie Médium, Nabilla. Aujourd'hui l'âme du célèbre physicien nommé : Stephen Hawking...

J’étais un Homme comme un autre avec certes une « couverture » à porter (je pense qu’il parle de sa maladie) mais j’étais heureux.

Ce que je souhaite aujourd’hui est l’image de ce que j’ai toujours voulu savoir de mon vivant, que je ne connais qu’en ma mort

ou mon autre vie si tu préfères.

Mais ce que je pensais était loin d’être la réalité.

Nous les Hommes, lorsque nous venons, nous choisissons la Terre dans notre incarnation.

C’est comme si nous naissions dans un caillou, c’est-à-dire comme si on mettait une graine à l’intérieur d’un caillou fait de différentes couches plus ou moins dures et que cette graine devait se déplacer du centre le plus dur pour percer au jour dans la roche la plus molle.

C’est tout à fait ce qui se passe sur Terre, nous naissons dans le schéma le plus absurde pour peut être un jour ouvrir nôtre conscience

et comprendre réellement pourquoi l’univers fonctionne ainsi.

Si moi Hawking je suis fier de ce que j’ai pu être dans ma vie terrestre, je le suis d’autant plus aujourd’hui car ces énergies qui nous entourent sont incroyables.

Imaginez une télévision reliée à rien mais absolument rien mais fonctionnant sans source d’énergie que l’Homme lui impose,

nous faisons de même. (Électricité qui est fabriqué par l’Homme).

Imagines-tu ce que l’Homme ne sait pas, ce qui se cache au fin fond de cette galaxie  parmi les autres galaxies.

J’ai eu l’occasion de voyager, de voyager à travers ces multivers, l’autorisation m’a été donnée.

Ces distorsions de temps, si tu savais !

La préhistoire, cette vision qu’ont les chercheurs à tout expliquer, ils sont loin de la réalité et de toute façon la plupart des Hommes

se trompent sur tout.

Les esprits humains apprennent aux jeunes esprits humains mais avec des erreurs plus grosses que lui, si tu savais, une école de l’erreur !

Où l’Homme veut être le seul dans l’univers, comme il aimerait être Dieu, sa mère, son père, pour être ce qu’il veut être, le NOUS tout puissant, à la première personne du pluriel pour diriger de haut avec absurdité.

Je suis heureux de ce petit bout de parole, heureux de m’exprimer auprès de toi « scientifique non extrémiste » ; ta vision est belle, ta vibration m’enchante, soit Nabilla femme de vérité et d’honneur. (j’ai fait des études scientifiques)

Je te salue ma chère, à bientôt peut être.

  • Wix Facebook page