5 Décembre 2017

LIBRE ANTENNE ! / 68

Cette communication a un goût un peu spécial puisque la "personnalité" qui m'a contacté ce jour là n'était autre que le "célèbre" nazi, Rudolph Hess. J'ai longtemps hésité à publier ce contact. Cela étant, après réflexion, je me suis dit, après tout, que je n'étais là que pour témoigner

et non juger...c'est pourquoi voici son message.

RUDOLPH HESS

Le 17 Novembre 2017

"JE SUIS RUDOLPH HESS. S'IL VOUS PLAIT, AUTORISEZ-MOI A PARLER. JE SUIS CONSCIENT DE NE PAS ETRE L'HOMME QUE VOUS DÉSIRERIEZ INTERVIEWER MAIS JE DOIS ME REPENTIR DEVANT VOUS ET LES HOMMES. COMPRENEZ-MOI, J'AI BESOIN DE DIRE LA VÉRITÉ.

 

JE NE SUIS PAS CELUI QUE L'ON CROIT. JE SUIS SEULEMENT L'OBJET D'UNE LUTTE DE POUVOIR

QUI A ENGENDRE LA GUERRE ET LE MALHEUR.

 

NE ME JUGEZ PAS TROP VITE. J'AI ÉTÉ DÉJÀ JUGE ET CONDAMNE PAR LES HOMMES.

 

JE NE SUIS PAS AUSSI, CELUI QUE L'ON CROIT CONNAITRE. J'AIMAIS TANT DE CHOSES QUI SONT DEVENUES SANS IMPORTANCES.

 

NE CROYEZ PAS QUE J’ÉTAIS LE MONSTRE QUE L'ON VEUT FAIRE CROIRE. J’ÉTAIS SIMPLEMENT L'HOMME OBÉISSANT QUI NE VOULAIT PAS DÉCEVOIR SA HIÉRARCHIE ET QUI DE CE FAIT A FAIT MASSACRER DES MILLIONS DE PERSONNES, SANS SAVOIR QUE CELA AURAIT DE TELLES CONSÉQUENCES A TRAVERS LA TERRE ENTIÈRE.

 

N'OUBLIEZ PAS QUE J’ÉTAIS EGALEMENT UN HOMME D'AMOUR POUR SA FAMILLE ET SES PROCHES.

 

JE M'EXCUSE AUPRÈS DES HOMMES. JE NE VOULAIS PAS QUE L'ON EN ARRIVE A CE POINT

MAIS JE N'AI PAS EU LE CHOIX DE FAIRE AUTREMENT.

 

PARDONNEZ-MOI. JE SOUFFRE D’ÊTRE BANNI DES HOMMES MÊME SI DIEU M'A PARDONNE.

 

JE VOULAIS EN PARLER AVEC VOUS, PATRICK. MERCI DE ME COMPRENDRE. MERCI DE ME SOUTENIR DANS MA DOULEUR, PATRICK.

 

JAMAIS JE NE POURRAIS VOUS RENDRE CE QUE J'AI PRIS AUX HOMMES. PARDONNEZ-MOI. JE SUIS SEUL ET ABANDONNE DES HOMMES."

  • Wix Facebook page