10 Septembre 2020

MARC AURELE

Un contact entre mon amie médium Nabilla et un Être de lumière. Aujourd'hui : Marc Aurèle...

Je suis prêt, prêt à témoigner de la vérité, prêt à faire entendre aux Hommes la réalité.

La clé, la clé de tout, de tout ce que l’autre côté comme tu l’appelles offre, offre, nous offre, vous offre.

Je suis dans l’éternel royaume de Nôtre Père, éternel royaume divin.

J’ai passé les portes du temps, j’ai appris, fait des erreurs, renoncé aux sentiments les plus inappropriés à mon élévation spirituelle pour devenir et être ce que je suis aujourd’hui, un être de lumière.

Cette bénédiction que Nôtre Père m’a accordée, cette bénédiction que je n’attendais pas mais qui m’a été accordée en récompense à tout le travail que j’ai pu effectuer de renonciation aux sentiments que j’éprouvais jadis dans mon, mes rôles sur Terre.

Je ne suis pas le plus parfait, je n’ai pas été le plus parfait mais j’y ai travaillé.

J’ai souffert, fait souffrir, torturé, dans les plus bas instincts primaires j’ai régné, fait le mal.

Le mal m’a emporté mais le but final de tout cela est que j’ai trouvé la lumière.

Que cette lumière est douce et accueillante !

Que l’amour est plus gratifiant que la haine !

Qu’à cet instant, vous qui lisez, ne cessez jamais de croire que rien n’est impossible ni impardonnable.

Que ceux qui seront en colère à cette lecture et qui croient que Dieu punit mais il ne punit pas, il ne punit pas parce que c’est l’égo qui punit et non Nôtre Père.

L’Homme cherche une punition aux mauvaises actions, Nôtre Père cherche la manière d’apprendre aux âmes à évoluer dans la droiture et le parfait respect de l’amour.

Si quelqu’un qui tue ou torture ne vivait qu’une incarnation récente, à son arrivée sur Terre il est comme le premier Homme devant apprendre à survivre ; si le mal s’attaque à lui, n’est-il responsable de ses actes ?

Les comptes sont rendus auprès de Nôtre Père, non auprès des Hommes car personne n’a en lui la vérité, seul Nôtre Père la détient mais vous n’êtes que des Hommes à l’école essayant de faire de vôtre mieux pour avoir une vie en accord avec ce que vous êtes.

Si je suis celui qui a été « pardonné » et je mets cela entre guillemets, sachez que cela a été long et difficile, sachez que mes diverses incarnations n’ont pas été de tout repos mais celui qui m’a tendu la main, celui qui m’a montré le chemin est un frère, un ami.

J’ai eu plus d’un ami pour me montrer le chemin de la sagesse.

Si je vous relate tout cela c’est que je souhaite donner au plus malfaisant des esprits la porte du possible, le laisser entrevoir la petite lumière au travers du trou de la serrure, qu’il sache que c’est possible, que le cœur renferme la clé ; qu’il se souvienne que sa mère dans son amour infini lui a donné le sein, que c’est amour lui a été transmis, donc n’est jamais mort, à lui de le retrouver et de le transmettre à nouveau.

Chef des guerriers j’ai été, atrocités dans le passé j’ai fait et si moi, Marc Aurèle j’ai été durant toute ma vie celui qui versa le sang, je tiens à vérifier aujourd’hui cette incarnation qu’est Nabilla qui elle aussi a subi des épreuves similaires est aujourd’hui sur le chemin qui mène à Nôtre Père.

Tout ce travail est un long processus.

Tout ce travail ne s’est pas fait en une vie mais il en faudra plusieurs.

La conquête spirituelle, la conquête de l’amour de soi et en soi pour nous même puis pour les autres ; un refuge que nous pouvons, vous pouvez tous trouver, une couverture douce et chaude que vous mettez sur votre corps, la couverture douce et chaude que Nôtre Père vous accorde lorsque vous vous sentez seul.

La vie est peut-être difficile pour certains mais il faut avoir la force de la vivre car la vie vous fera ensuite passer à une autre étape.

Moi Marc Aurèle j’ai été également femme en incarnation afin d’apprendre diverses choses, divers sentiments afin que mon âme se rapproche le plus possible de la perfection.

Si j’ai commis des crimes, c’était le contexte de l’époque, nous pouvons tous faire des erreurs, le monde est ainsi fait, nôtre existence est ainsi faite.

Nul ne doit douter ou redouter.

Apprenez, éveillez-vous.

Ne dites jamais non et ne renoncez jamais.

La force n’est pas le bon chemin.

La douceur, le doux moelleux de la fleur oui.

Le duvet d’un oiseau à son premier jour se développe pour ensuite développer les plumes qui l’aideront à voler.

Trouvez vos plumes si légères qu’elles vous feront vous étonner car vous voyagerez à travers les multivers, les mondes où tous voyagent lorsqu’ils ont le cœur pur.

Voici Nabilla, merci à toi de m’avoir prêté ta main.

Je suis en quelque sorte un père pour toi car tu es une fille, jadis un Homme tout comme moi, un Homme guerrier redoutable qui a su évoluer au travers du temps pour devenir pure et avoir eu l’aide divine que ton Père t’accorde.

A bientôt ma chère, à bientôt.

Que mon amour soit pour toi infini.

  • Wix Facebook page