FEDOR

Un contact avec le chien Fedor qui n'est resté que deux ans auprès de sa maîtresse...

Bonjour Fedor.

Bonjour vous. Je ne vous connais pas et pourtant vous m’êtes sympathique.

Après tout cela, je m’autorise à revenir vers votre univers terrestre afin de rassurer ma douce maîtresse que j’ai beaucoup aimé.

Si tendrement.

Pourquoi est-ce que je devrais m’en aller comme cela, sans lui avoir dit encore une fois, combien je l’aime ENORMEMENT !!!

C’est à cause de cause de la maladie ou de la vieillesse que je suis parti, je ne sais vraiment pas ?

Enormément est vraiment le mot que je pourrais coller sur la relation que nous avons eu Catherine et moi-même.

C’est vraiment magnifique tout ce que j’ai pu vivre et absorber comme amour auprès de Catherine.

 C’est indéniable. Notre relation était vraiment fusionnelle ainsi qu’immense.

Je m’encourage à lui demander pardon d’être parti si tôt mais ce n’est pas de ma faute…

J’aimerais lui faire comprendre que mon amour pour elle vaut toute la magnificence de son regard qu’elle portait sur mon corps terrestre.

Aujourd’hui, je me sens si léger… Je dors, je joue et je me couche par terre, à ses pieds céleste…

Mon père céleste m’aime bien lui aussi et je veux lui montrer que mon corps céleste (son âme) joue comme un ballon de baudruche.

Il se gonfle et s’enfuit dans le cosmos et il recommence ainsi éternellement bien.

Je pense que le moment vient pour se quitter mais dites-lui bien à ma douce et tendre maîtresse comme j’ai pu l’aimer et encore un coup,

je veux lui faire comprendre que j’étais-là à ses côtés, continuellement !

Mon parcours terrestre s’est arrêté mais celui-ci (le céleste) ne fait que commencer et un jour prochain, je sais que nous nous rencontrerons de nouveau pour nous aimer ainsi que nous amuser comme avant sur votre terre déserte de notre vitalité et de notre amour.

Au revoir à tous et plus particulièrement à ma douce et tendre petite maîtresse que j’aimerais toujours.

Fedor, chien fidèle et de compagnie.

  • Wix Facebook page