YONNA

On me présente une personne, ayant perdu son chien, depuis deux ans. J'entreprends une communication avec l'animal, afin de savoir,

ce qu'il est devenu.

 

Bonjour Yonna, je te contacte pour ta maîtresse qui souhaiterait savoir, où tu es et ce que tu deviens ?

Je suis morte, depuis plus d’un an et demi et me voilà, à ce jour, auprès de mon doux maître, pour lui parler.

Cependant, mon doux maître, ne veut pas m’exprimer son amour pour mon corps terrestre (pour elle).

Aujourd’hui, mon corps est céleste (il ne reste que son âme), mais c’est toujours avec autant de plaisir que je reviens vers la terre,

pour vous parler et bavarder avec mes maîtres.

Mon fonctionnement, aujourd’hui est plutôt céleste et spirituel mais c’est comme ça…

Je ne peux en demander plus, car, mon corps n’est plus du tout terrestre mais bel et bien céleste.

A présent que je « vole » de vibrations célestes en vibrations terrestres, je ne reçois plus du tout de « maltraitance », comme cela a été le cas, durant ma capture. Mon lieu de vie, était une vieille cage, toute affreuse et pourrie.

Mon corps terrestre, ne se sentait plus du tout, en accord avec cette façon de vivre, ainsi que d’exister.

Alors, je ne m’écoutais plus et je me suis laissé aller, vers cette « douce » mort.

A présent, je navigue d’aires en aires, palpables ou non mais, je me sens tout renouvelé.

Un peu, comme si, l’on m’avait donné une bonne dose de fortifiant.

Aujourd’hui, je danse et je rigole avec mon nouveau compagnon de jeu : un chat, nommé « tigre ».

Nous rigolons bien ensemble. Parfois, nous nous chamaillons, c’est normal et c’est ainsi, lorsque l’on est chien et chat mais,

c’est tout de même, très drôle, de vivre ensemble.

Parfois, je pleure, ma douce maîtresse et mon doux maître, mais c’est ainsi et c’est comme cela que cela se doit d’être…

A présent, je pars, d’où je suis venu, pour vous parler et vous donner de mes nouvelles.

A présent, je vous aime aussi, Mr Patrick Dorian.

A présent, ne pleure plus, ma douce maîtresse, Yonna est en repos bien méritée et elle ne pense plus du tout à souffrir,

comme dans cette vieille cage de fer, rouillée.

Je vous aime, très fort Patrick Dorian, mon doux maître, ainsi que ma douce et tendre maîtresse.

Je vous aime si fortement que plus rien, ne pourra vous perturber.

Au revoir, ma douce et tendre maîtresse. Je vous aime, très fort !!!

Yonna.

Yonna.jpg
  • Wix Facebook page